17  OCTOBRE  1806      -- 17 OCTOBRE  2006

                                     UN  ANNIVERSAIRE   DOULOUREUX

La vraie nation haïtienne se construit à partir des sacrifices de   tous les haïtiens; avec tous les haïtiens; par tous les haïtiens et pour tous les haïtiens.

Aucune personnalité étrangère, aucun groupe étranger, aucune puissance étrangère ne saurait  batir HAITI au nom ou pour le peuple   haïtien.

L’avait-on compris ainsi au moment du Congrès  de l’Arcahaie  en 1803 ? Un secteur de la jeune nation haïtienne avait-il jamais accepté l’ensemble du peuple  , c’est-à-dire tous les groupes  confondus ? Aujourd’hui encore,   ce  même secteur qui avait fomenté, comploté la mort fracassante, humiliante, honteuse et sanguinaire  de l’Empereur JEAN JACQUES  DESSALINES n’est-il pas toujours présent sur la scène politique, toujours  à conspirer la perte, disons mieux l’effacement d’HAITI sur la carte mondiale ? Ce groupe , ce  secteur, comme depuis 1804, ne recherche-t-il  pas encore de nos  jours, la collaboration des fils à << po lanvè >> du peuple pour l’aider à accomplir leur sale besogne ? Nous nous  arrêtons-là.  Nous n’avons aucun reproche,, aucune plainte à adresser contre aucun groupe, mais nous lançons de préférence un appel URGENT à tous, sans exception, pour faire taire ce vieux démon séculaire qui ronge notre société depuis avant même notre   INDEPENDANCE.

Dans trois mois, cet anniversaire combien  douloureux, nous retrouvera  avec tous les maux que nous connaissons. Personne  en particulier ne peut à elle seule ou à partir de son groupe, offrir un ensemble de solutions susceptibles  de guérir pour de bon ce MAL. Alors, mettons tous au travail, un travail bien planifié où chacun, chaque  groupe, chaque composante pourra apporter sa totale contribution, sa totale collaboration.

 QUE PROPOSONS-NOUS  ?

Tout  d’abord, il nous faut le leadership du Président et de son gouvernement. Mais un  leadership  SOUPLE,  AVISE  ,  AGISSANT,  CONVAINQUANT.

1.1    Inviter la  nation dans toutes  ses composantes, à réfléchir, à méditer et surtout à proposer des solutions simples et claires pour l’avancement du pays.

1.2     Organiser des conférences-débats, des interventions radiodiffusées, des articles de journaux qui retracent  la vie, la carrière  :  militaire, politique, ou encore mieux d’homme d’état de DESSALINES.

1.3     Revisiter les fortifications construites par DESSALINES et surtout prendre des engagements fermes à les reconstruire non seulement pour mettre en éveil notre passé glorieux et notre orgueil national, mais en outre,  pour développer le tourisme national et international.

1.4     Inclure la diaspora dans cette planification  et tout projet de développement de notre NATION.

1.5     Dès  la rentrée des classes, en Septembre prochain et jusqu’au 17 Octobre 2006, le ministre de l’Education Nationale et de la Formation Professionnelle, passera des instructions afin que toutes les écoles publiques et privées de la République organisent des CENTRES  D’INTERET sur les aspects de la vie de notre ILLUSTRE  EMPEREUR.  Des promenades ou excursions seront aussi organisées afin de motiver  les enfants  et en vue de faire mieux comprendre aux élèves, aux jeunes des Lycées et Universités, la personnalité et le parcours fulgurant  de ce GRAND HERO.  Pour cela, le ministre, dès à présent, devra établir une COMMISSION qui sera chargée  de planifier et surtout de faire le suivi avec les différents départements scolaires du pays; toute autre commission gouvernementale et tout groupe intéressé dans  ce projet.

1.6     Réhabiliter le PONT  ROUGEPrendre des dispositions afin qu’un MAUSOLEE digne de ce nom soit construit à la mémoire de l’EMPEREUR.  Ajoutons que toute la zône  du PONT  ROUGE soit déclarée ZONE D’UTILITE   PUBLIQUE.  Prendre aussi des dispositions afin qu’un CENTRE  TOURISTIQUE  y soit développé.

1.7      Un brassard noir ou tout autre signe de deuil à exhiber ce jour du 17 Octobre   

                                 ENGAGENMENTS

1.1    Profiter de cette belle occasion pour annoncer la création d’une COMMISSION chargée  de modifier la présente CONSTITUTION  qui n’a jamais été réellement appliquée.

1.2     Convoquer les deux chambres législatives à l’extraordinaire, juste  après les grandes cérémonies en mémoire de l’EMPEREUR JEAN JACQQUES  DESSALINES   pour siéger en assemblée  constituante en vue de discuter et de modifier la présente constitution.

1.3      Donner un délai de deux (2 ) mois à l’assemblée constituante- fin Octobre-15 Décembre 2006 pour produire un travail reflétant les grandes attentes du peuple haïtien, nommément : DECENTRALISATION  TOTALE  CAPITAALE  du  pays; la disparition des BARRIERES entre HAITIEN INTERIEUR  ET HAITIEN DE L’ EXTERIEUR et en outre : Le SERVICE MILITAIRE OBLIGATOIRE en remplacement de l’armée.

1.4      Présenter la nouvelle CONSTITUTION  au peuple haïtien le 1er ou le 2 Janvier 2007.

1.5      Organiser à cette occasion,des cérémonies appropriées, avec << Retraite aux flambeaux >>, << lumières  ou bougies allumées >>, à  travers les 10 départements géographiques du pays y compris  toutes les sections communales.

1.6      Faire prononcer un SERMENT SOLENNEL par le peuple à cette occasion.

1.7      Travailler  quotidiennement et assidument à faire disparaître  toutes les barrières  réelles  ou imaginaires  qui existent  dans notre  société.

   Profitons, FRERES et SOEURS, de cet anniversaire combien douloureux et humiliant pour engager le peuple haïtien dans la construction d’un PAYS  TOUT  NEUF.  Profitons encore de cet  anniversaire pour FAIRE  TAIRE nos RANCUNES, nos  HAINES , NOS  AMBITIONS DEMESUREES, nos EGOISMES sans grandeur et surtout notre ESPRIT EGOCENTRIQUE   TRAVAILLONS  TOUS A RENDRE  HAITI  LA  TERRE  DE CONVIVIALITE PAR  EXCELLENCE.

                QUE   VIVE   HAITI   POUR   TOUJOURS.

Chesnel  PHANORD

3 Juillet 2006