PLANIFICATION DE SHARE

I-               Definition de  SHARE

La SHARE est aujourd’hui une organisation à but non lucratif ,apolitique,appelée á  promouvoir l’éducation civique de nos jeunes haitiens.C’est aussi une tendance á investir dans la société haitienne à travers nos richesses culturelles.  Fondée aux Gonaives le 18 Avril 2010, SHARE est aujourd’hui une organisation reconnue par la Mairie des Gonaives,ayant son certificat de fonctionnement et enregistré au numero suivant_PPO-0713_

Ce document est aussi signé par le Maire Principal de la Ville Mr Pierrelus St Justin.

II-Pourquoi S.H.A.R.E est important ?

Faisons ensemble un regard rétrospectif sur Haiti depuis les années 1986,notre pays s’en va á reculons , à cause d’une politique de classe et de clan,  toujours mal pratiquée . Et  aussi, á cause d’une faiblesse morale dont subissent presque tous nos dirigeants. C'est ce manque d’éducation civique que nous pronons  et priorisons aujourd’hui  au sein de la SHARE.   Si on cherchait à mieux comprendre pourquoi  il parait difficile   aux autres d’offrir un programme diffċrent, on constaterait  que c’est le resultat d’une société négligée et mal formée.

Et notons ces exemples:

a)  Après près d’une trentaine d’années au pouvoir, le peuple haitien  a voulu déchouquer les Duvalier, les dégats matériels, et  pertes en vies humaines , causés par cette population reste aujourd’hui encore incalculables et irréparables. Et cette même histoire se répète 20 ans après ,pour forcer Mr Jean B Aristide á laisser le pouvoir. Deux gouvernements dit-on qui ont causé plus de tort à Haiti que jamais. Car ils  ont tous deux menés le pays  vers un catasthophe incontournable.  Haiti  aujourd’hui ,est  pour nous autres un défi social et éducatif á résoudre.

b)  En septembre 2004, La ville des Gonaives est plongée dans la boue du cyclone Jeanne, dans la négligeance administrative et dans l’incompétence  de l’Etat. Ces responsables  nous ont laissés  seuls  dans ce désastre naturel , sans même nous offrir un programme  capable de nous aider dans ces malheurs.

c)   Les évenements de 2008,Hana, Ike et Gustave nous ont démontrés une fois de plus, que les problemes des Gonaives doivent être traités par les gonaiviens eux-mêmes.  L’impact  de ces catastrophes nous  ont permis de developper un certain dynamisme  personnel .  Toujours est-il que ce   manque de   formation civique dont on a fait mention plus haut   change catégoriquement  la société d’une manière  dégradante?

d) Pendant plus de cent cinquante années, les politiciens d’Haiti ont appliqué tous, cette même théorie :” Diviser pour Regner”, en  concentrant toutes les institutions du pays dans la république de L’Ouest . Ce faisant, ils  pensent ainsi controler  à leur advantage  les biens  de l’Etat.

 

 Ce jeu politique voulu par  l’International est une ruse  pour qu’ils  dirigent a leur gré , ce petit groupe de Mafia politisé, constitué par des experts  professionnels capables de  décaisser et détourner des fonds à leurs propres intétêts . Ces gens- lá, n’ont  jamais  eu un plan .  Ils sont tous pour moi des profiteurs d’un mauvais système implanté dans le pays depuis plus d’un siècle. Par conséquent, ils sont aujourd’hui devenus les destructeurs qui plongent notre pays dans le chaos et qui  facilitent la disparition de nos  moeurs et coutumes.

 Port- Au – Prince Aujourd’hui est comme Las

Vegas , où nos politiciens prennent plaisir seulement à faire des bids, sur la vie humaine et surtout sur celle de ceux qui  leurs sont differents.  Port- Au -Prince représente aussi la capitale du mal , où tous les étrangers  intelligents et professionnels  ,  ont fait leur residence pour y tirer beaucoup plus de profits tout en pratiquant cette théorie de bienfaisance (ONG).

Le tremblement de terre du 12 Janvier2010 , une fois de plus a réaffirmé au  monde entier l'incapacité l’Etat haitien. Cette faille   permet aux  étrangers de faire leurs fortunes .

Et  pour cela , HAITI,  est aojourd'hui devenue pour tous les chercheurs du monde , la terre promise , le seul endroit au monde où l’on peut facilement y trouver des  perles, des fortunes et richesses sans condition.

Ainsi, nous payons trés cher  les dettes de notre ignorance et ces exemples nous   motivent á mettre en place notre organisation.

S.H.A.R.E  est le premier pas vers un changement pour  une Haiti meilleure.

III-BUT ET OBJECTIF de  la SHARE.

              J’ai rêvé d’offrir à mon pays, un plan  d’éducation effective et son résultat aboutira certes à un changement social et positif. Une vision , dis-je,   nationale qui  commence à partir de mon quartier, pour s’étendre á travers le pays. J’aimerais avoir une  fondation  ayant pour objectif de “ Former Civiquement des Jeunes, et investir dans la Société Haitienne. Si on regarde  le pourcentage des gens mals formés en Haiti, on pourrait vite dire que c’est presqu’ impossible de proposer une telle mission. Mais si on comprend bien les problèmes, cela pourrait  nous aider aussi à  mieux  déterminer  l’importance et l’urgence au moins de commencer une chose. On ne peut jamais arriver à point si on ne batit pas une figure bien tracée. Et il existe encore d’autres obstacles qui vont rendre très difficiles notre VISION. Par Exemple on voit trop souvent les problèmes d’aujourd,hui sans même penser aux conséquences de demain.  Nous travaillons  toujours pour montrer aux autres que nous sommes  plus compétents ou plus capables qu’eux  et sans pour autant essayer de résoudre les vrais problèmes de la société.Enfin,nous voulons avoir trop vite des resultats.

Notre vision est différente, nous voulons prendre tout notre temps  pour bien preparer et prċsenter ce plan définitif qui portera du fruit. Nous ne sommes vraiment pas concentrés à résoudre les difficultés d’aujourd’hui ,car nous savons déjà que beaucoup de gens ont fait de ces problèmes   leurs priorités. Nous voulons  plutôt  préparer un lendemain meilleur tout en accomplissant ce petit projet.

 

Programmes

Participants

coaches

ACCES

Besoins

Besoins additionels

Football pour garçons

40

Jacques Roobins Bordenave

Parc/vincent

40 ballons Football

Carte identification

Football pour filles

24

Demancges Wessman

Savanne poudriere

 

 

Basket ball pour garçons

60

Dickens Joachim

Podium

50 ballons basket

Formes d’inscription

Basket Ball pour filles

60

 Ketsia Dolcin/ST Aude

CIC

 

 

Programme de Danse pour garçon

15

 N/a

Podium

Complete Audio sound

Lives d’education civique

Programme de danse pour fille

30

 Britney of CIC

Podium

Dancing Place,materiels

 

Programme de Musique Mixtes

48

Drenique Virgile

CIC/DOMAINE

 Danse Auditorium

Frais de Relations Publiques et Promotion

Programme de Modeles

24

Paulette Latortue

DOMAINE

 Robes et Marquillages

 

Education civique après classe filles 4/12 ans

100

Bella Phanord et Bordenave

Le Practicien

 Professeurs- Books

 

Education civique après classe garçon4/12 ans

100

Pasteur Josue/ Demangles

Autres colleges

 DVD-  Audio

 

Membres Actifs et Fondateurs

75

Caristhene/Lyonel/ Magdala

BORDENS

 Guide de Motivation

 

total

576.

 

 

 

 

Il y a des gens qui vont me dire que ce nombre est trop grand et ce projet sera trop couteux. D’autres,certainement vont me declarer que ce chiffre ne va rien changer à haiti.

Moi je voudrais au moins vous approcher ainsi  : Qui  pourrait  calculer le montant de ce gaspillage qui a conduit Haiti dans cet abîme?   Haiti parait  lá oú on peut facilement trouver de l’argent pour faire de mauvaises choses que pour réaliser les bonnes.

Et j’aimerais aussi  ajouter : que ce n’est pas ce que va me coûter le projet qui m’interresse c’est plutôt son  résultat.

Et je compte beaucoup  aujourd’hui sur votre participation personelle, sur vos efforts de m’accompagner,  sur vos conseils et recommandations. J’appelle aussi tous les Gonaiviens à agir  différemment car :  Si on arrive vraiment à former 576 membres par année ,dans 10 ans nous aurons en total 5760 membres et si on étend ce projet dans 10  autres villes , nous arriverons à gagner sur toute Haiti un total de 57,600 membres.

Et le plus grand bénéfice c’est d’avoir 10 organisations portant le nom SHARE,( Societe haitienne artistique rehabilitation enfantine ) ayant le même projet , et à partir de là on peut avoir une Fondation Nationale,là ou nous aurons tous une seule vision. Et si vous compreniez  bien ce projet, je viens  aussi de vous definir le vrai sens de l’expression “Tête Ensemble” et c’est quand nous arriverons tous à faire le même travail, garder la même vision et avoir un objectif commun.

 

IV-COMMENT ACCOMPLIR NOTRE OBJECTIF #1 ?

Tres souvent, on me demande de proposer un plan ou au moins d’expliquer comment pourrais-je arrivé à atteindre un tel objectif: Former les jeunes Civiquement?

Parfois d’autres sont allés plus loin pour imaginer l’impossibilité de réaliser ces programmes, considérés pour quelques uns des rêves imaginaires. Laisse moi vous signaler tous : “ je  considère déjà une réalite  :” poser la première pierre . J’en ai fait déjà et  par hazard  seul . Le travail est déjà commencé par la création de (www.gonayv.com) depuis 2006,  qui a recu plus de (900,000visiteurs) exposant les images positives de la ville des Gonaives.

Par la réalisation des documentaires  de la ville

( Cyclone Jeanne 2004- Gonaives état d’urgence- Gonaives en Peril- Gonaives the Doom’s city et maintenant en studio Gonaives the city of Hope) ,exposant son état, ses problémes et son évolution.

  Il m’a pris  10 ans pour arriver à bien vous exposer les rapports de la ville, à sensibiliser les jeunes des Gonaives,et  enfin à implanter cette nouvelle vision de former  la SHARE,  une fondation nationale. Donc ce n’est pas sans raison, que vous entendez déjá parler de  la S.H.A.R.E, et j’ai franchi sans doute, cette barriere impossible. Maintenant, si vous aimeriez participer avec nous, si vous choisissez de comprendre notre projet et de nous aider par tous les moyens , vous seriez donc un jour surpris de voir ce qu’ensemble nous pourrions réaliser.

Et fort souvent J’ai répété : Ce n’est pas ce que j’ai commencé seul qui est important, de préférence,ce qu’ensemble nous allons terminer.

 

THE COST OF MY WORK

Change is not cheap.

My record shows that 1- Since the creation of the site WWW.GONAYV.COM, I have spent since 2006 a total of $2400.00 in order to keep the site on ,

to present, around the world, a better view of Gonaives , and also to create the tool of our communication

.2-. I have been going to Gonaives for the last ten years. Since 2001 until today , I have made over twenty trips to Haiti in order to report the CONDITIONS of Gonaives .

To film and re- adjust myself to the society . For Tickets Only I have spent over $ 8000.00

3- The documentaries cost 1- Cyclone Jeanne $ 1500.00

2- Gonaives etat d’urgence $ 1200.00

3- Gonaives en Peril $ 1000.00

4- Gonaives the Doom’s City $ 1500.00

5- Gonaives la ville d’espoir $ 2000.00 to publish now

4- I have already spent to introduce the organization ( S.HA.R.E ) Promo $250.00

Invest in Members $ 500.00

Meetings of S.H.A.R.E cost $ 200.00

I donate more than $ 2000.00

If you add all up, by myself I spent for my Hometown Gonaives for the last 10 years of Activities

$20,500

THIS REPORT is to make you understand that Change is Expensive. And now you should know why it is so difficult to make real change because

no one would like to spend his/her money for someone else’s purpose, unless that person is a believer like me, trying to make a difference.

And this is just to communicate my dream ,wait until I will make it real. So I will ever know the cost of bringing all of my dreams to reality . So

can you imagine how much they spent to keep the world as it is ? Can you make it a better place ?

Francois Joachim ( Dessalines )

   Et après avoir promoté Gonaives et l’idée de former l’organisation  SHARE, nous évaluons ainsi le coût de cette première phase éducative ,sociale et civique.

VI- ESTIMATION DE PRIX  1

               Nous voulons reserver celà aux experts

   VII- Terme , limite et condition 1

a)   Tous les membres actifs et fondateurs de SHARE auront à reçevoir cette formation civique, quelle que soit leurs disciplines sportives et récréatives.SHARE, offrira aussi des programmes additionnels, après classes ou dans les rues  et même dans les autobus pour continuer à s'etendre sur le territoire nationale cette vision d’unité sociale et civique.SHARE aura à preparer des Agents Volontaires Bénévols pour travailler dans les écoles primaires, pour des sessions complètes pendant deux ans.  Nous entamerons aussi un programme social, oú tous nos membres seront volontairement aisés et capables d’offrir aux différentes institutions  des heures volontaires accréditées

b)  Cette instruction civique est obligatoire ,pendant et durant toutes les heures de nos activités sportives et récréatives.

Nous choisissons de travailler seulement avec 576 personnes par année dont 25 d’entre eux seront considerés PART- TIME employés.Pour plus de précisions, ce seront les professeurs d’éducation civique, les entrainneurs de nos disciplines sportives et certains membres actifs. La durée de notre programmation  préparative n’est que 2 ans.

c)   Tous les membres, éleves, participants dirigeants auront à payer un frais d’inscription et de participation de (100gdes) par personne. Donc facilement au cours de la premiere année SHARE peut avoir un compte banquaire de moins  de 57,600 goudes.  Et il revient à l’administration de bien appliquer sa gestion.

d)  Nous voulons aussi vous donner cet intéret économique de SHARE, en vous offrant également le bénéfice de  la recommendation payée. Cela veut dire : A chaque membre que vous recommendez et qui accepte de payer ses frais, vous pouvez facilement gagner 20 gdes par personne.

e)   La Diaspora peut aussi cotiser pour les enfants en Haiti qui sont incapables d’avancer les frais d’inscriptions. Et c’est une obligation noble de la fondation de vous maintenir informer.Et nous esperons aussi retrouver de vous,d’autres formes de cautisations telles des matériels sportifs,ballons basket,football,voley-ball ,des panneaux,uniformes sportives ou de danses, equipements ou instruments de musique  ,books, DVD, l’argent cash ou checks etc…